www.magie-voyance.com Index du Forum
www.magie-voyance.com
Le forum de la voyance gratuite et de l'ésoterisme
 
 FAQ   Rechercher   Liste des Membres   Groupes d'utilisateurs   S'enregistrer 
 Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   Connexion Accueil du Site

nouveau forum



HISTOIRE - LA TANTE "JOUAIT" À LA OUI-JA

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.magie-voyance.com Index du Forum -> Le OUIJA
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
ExY
Séraphin
Séraphin


Inscrit le: 08 Nov 2007
Messages: 2965

MessagePosté le: Sam Mai 03, 2008 14:21    Sujet du message: HISTOIRE - LA TANTE "JOUAIT" À LA OUI-JA Répondre en citant

http://membres.lycos.fr/wapo91/

L'EXORCISTE DU MONT RAINIER – MARYLAND

En Janvier 1949, à Mont Rainier dans le Maryland, dans une famille composé du père, de la mère, de la grand mère, d'un jeune garçon et d'une tante n'habitant pas cette maison mais y passant beaucoup de temps et ayant de très bon rapports avec son neveu.

Cette tante, se disait médium et passait son temps à "jouer" à la Oui-Ja, et a initier le garçon à cette pratique.
Cette pratique, très dangereuse, permet à l'aide d'une planche où se trouve l'alphabet, et certains autres signes, de prendre contact avec le monde des morts. Dans l'ancien testament cette pratique était punie de mort car permettant la venue d'un démon en notre monde.
A la suite de ces jeux, des phénomènes étranges tel que, bruits qui n'aurait pas lieu d'être, grattement dans les murs....
Puis les bruits se furent plus insistants, continuèrent même pendant des nuits entières.
Des objets se déplaçant seuls, fruits volaient à travers la pièce, la table tournait sur elle-même... Dans la chambre du jeune garçon l'on s'apercevaient qu'au matin son matelas portait des traces de griffes !!

Le 26 Janvier, la tante mourût. Le jeune homme en fût très affecté, et se retourna vers la planche de oui-ja de sa tante, dans l'espoir de rentrer en contact avec elle. Il changea, devînt renfermé sur lui-même et ses nuits étaient emplis de cauchemars.
La famille ne comprenant pas cette situation qui devenait insupportable, se retourna vers l'Eglise pensant y trouver une réponse, ils furent accueillis par le révérant Schuss.
Le révérant entretenait d'étroits rapports avec le Dr . Rhein, docteur en parapsychologie, dans un communiqué entres eux l'on peux lire :

"La nuit du 17 au 18 Février, je pris l'enfant avec moi pour la nuit, pour constater de moi même les phénomènes en question, l'enfant s'endormit sur un fauteuil qui peu de temps après se mît glissé seul sur le plancher de la pièce. Je mis alors l'enfant sur le lit, qui lui aussi se mit à vibrer, le matelas fût mis par terre, et glissa latéralement, sous le lit..."
L'enfant fût placé en institut psychiatrique sous la responsabilité du Dr. Mablerose, il y eu deux rendez-vous, il ne vînt pas au troisième, en raison certainement de la peur des parents, peur de l'internement qui à cette époque ressemblait plus à un enfermement qu'à un internement.
Le révérant leur proposa une autre explication : la possession.

La famille se rendit alors à l'Eglise St James, où ils rencontrèrent le père A.Hugues, jeune prêtre.
Lorsque le prêtre et le jeune homme se sont rencontré, l'enfant était non comme à son habitude grossier, le téléphone sur le bureau du prêtre se mit à bouger tout seul, la pièce était devenu glaciale.
Effrayé, le prêtre conclu à une possession, qui incluait un exorcisme, les conditions requise n'était pas toute réunies, le prêtre était jeune, sans expérience en la matière...
Le père Hugues se prépara malgré tout le mieux qu' il pût, il fit admettre le garçon à l'hôpital de Georgetown où devait se dérouler l'exorcisme.
Le premier exorcisme :
Devant la très grande agitation de l'enfant, la décision de l'attaché au lit avec des sangles fût prise, Hugues commença alors l'exorcisme...Plus l'exorcisme avançait plus l'enfant devenait violent, prononçait des paroles obscènes et blasphématoires.

Le prêtre ne se laisse pas influencer et continua sa séance, mais dans un moment de relâchement de celui-ci, le garçon réussi à défaire une de ces sangles, arracha un ressort du sommier, et entailla le bras du prêtre de l'épaule au poignet.
Après cette première tentative, il compris qu'il était confronté au Diable en personne ; malgré sa réticence envers le phénomène de possession, cette histoire lui fît changer d'avis du tout au tout. Le garçon une fois la crise passée, rentra chez lui.
Dès le lendemain matin, le mot "Louis" apparu sur sa poitrine marqué avec du sang comme si il avait été gratté à l'aide d'ongles ou autre chose.

Les parents affolés, et originaires de la ville de ST Louis, se rendirent chez l'oncle du jeune homme, habitant cette ville, malgré cela les phénomènes étranges continuèrent.
La fille de cet oncle, se rendit à l'Eglise St François Xavier pour parler aux prêtres de ce qui se passait chez elle, elle rencontra le père Bishop qui accompagné du père W.Bowdern se rendirent chez la famille.
Au moment de leur visite le garçon était devenu très agité, blasphémait, et montrais un grand dégoût envers le prêtres et tous les objets religieux en général.
C'est après cette première rencontre que fût écris l'un des plus complets rapports sur une possession démoniaque au XX° siècle, le père Bowdern tenu un journal de toutes les rencontres avec le démon et de tous les faits qui se passèrent concernant cette affaire.

Mercredi 9 Mars

"...des douleurs intenses à l'estomac semblent avoir frappé le jeune garçon, la mère ayant levé la couverture du lit et la veste de pyjama du petit, nous vîmes de longues égratignures en zig zag sur le torse du jeune homme..."

Vendredi 11 mars

"...le garçon était endormis quand un flacon d'eau bénites posé à 60 cm de son lit, fût projeté dans l'angle opposé de la pièce.
A notre sortie, un bruit prodigieux se fit entendre venant de la chambre, à notre arrivée, l'armoire avait glissé le long du mur et était maintenant complètement retournée.
Une chaise se déplaça d'environ 60 cm.
Un crucifix et divers objets saints disposés sous l'oreiller, avait glissés jusqu'au pied du lit.
Quand aux reliques elles étaient éparpilles dans toute la pièce..."
Il fût décidé qu' il fallait pratiquer un exorcisme.

Mardi 15 Mars

"...le matelas se mît à vibrer, la relique de st Margarette Marie posée sur le lit fût une nouvelle fois projetée à travers la pièce."
Bowdern, se rendit chez son archevêque, il lui conta cette histoire, l'archevêque décida de pratiquer un exorcisme... Ce sera le père Bowdern qui pratiquera cet exorcisme, sans connaître la première tentative du père Hugues.

Mercredi 16 Mars

Le père Bowdern pris comme assistant le père Halloran, et un autre prêtre.
Ils se rendirent chez la famille en question, puis commencèrent la séance d'exorcisme.
Les premières prières provoquèrent la projection du flacon d'eau bénite contre le mur opposé, le lit se mit avoir des soubresauts.
" Le premier Precipio provoqua quand a lui chez le garçon une vive réaction.
Trois larges égratignures apparurent sur la poitrine du jeune homme, à l'énonciation des noms de Dieu, sa Sainte mère et de St Michel

Lundi 18 Avril

10h00 Communion plus exorcisme, le Diable s'écriait "Ca ne suffit pas... il doit prononcer un mot, un seul mot et il sera libéré, mais il ne le prononcera jamais..."
22h45 Transe mais plus calme que d'habitude pendant la prière dédiée à St Michel, puis d'un coup une voix ferme et grave sortie de la bouche du garçon, "Satan, je suis St Michel et je t'ordonne de quitter ce corps au nom de Dominus immédiatement !!"
Le garçon fût pris d'un soubresaut, un immense bruit se fît entendre.
Au même moment les prêtres présents dans l'église virent l'image de St Michel combattant le Démon dans le dôme de l'église.

L'enfant sorti de sa transe et dit : "Il est parti".

Il n'avait aucun souvenir de ce qui lui était arrivé, mais malgré cela gardait l'image de St Michel combattant le Démon.

Pour le père Halloran : "Tout ce que je sais c'est que j'y était et que je l'ai vu."

Bowdern : "N'importe quel enfant de 7 ans peux voir la différence entre un malade et un possédé." Il est mort à 86 ans en 1983.

Hugues, quand à lui est mort en 1980

.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.magie-voyance.com Index du Forum -> Le OUIJA Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum





Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template Ophélie created by Kewee modifié par titi | visitez la boutique lithotherapie de notre partenaire !
© www.magie-voyance.com Réalisation : www.visuel-studio.com Partenaire de www.ma-voyance-complete.com